Cette cargaison, qui comprend onze tonnes de matériel médical, de moustiquaires et de générateurs électriques, est arrivée au port de La Guaira, au nord de Caracas, en provenance du Panama, a indiqué la Croix-Rouge dans un communiqué. "Cette aide est destinée à ceux qui en ont le plus besoin, de façon neutre, impartiale et indépendante", a déclaré dans ce communiqué le président de la Croix-Rouge vénézuélienne, Mario Villarroel. Trois autres cargaisons d'aide étaient arrivées dans le pays en avril, juin et juillet, en vertu d'un accord entre le gouvernement socialiste vénézuélien de Nicolas Maduro et le Comité international de la Croix-Rouge (CICR). Le Venezuela, pays producteur de pétrole, souffre depuis plus de quatre ans d'une crise économique marquée par une hyperinflation et des pénuries frappant notamment la nourriture et les médicaments. Selon les Nations unies, un quart des 30 millions d'habitants nécessitent urgemment de l'aide. La question de l'aide est l'un des enjeux de l'affrontement entre M. Maduro et l'opposant Juan Guaido, chef du Parlement vénézuélien qui s'est proclamé en janvier président par intérim du Venezuela et est reconnu comme tel par quelque 50 pays sur 193, dont les Etats-Unis. En février, M. Guaido a tenté en vain de faire entrer au Venezuela de l'aide provenant des Etats-Unis. M. Maduro a refusé cette opération en considérant qu'elle était un prétexte pour préparer une intervention militaire étrangère qui viserait à le renverser. (Belga)