Le ministre-président Mark Rutte participe à la cérémonie, organisée à l'initiative des proches des disparus. Une soixantaine de personnes ont également tenu une cérémonie sur la petite place du village de Petropavlivka, où une partie des cadavres et des objets personnels des passagers du vol sont tombés en 2014. D'après une enquête internationale, coordonnée par le Bureau néerlandais d'enquête pour la sécurité (OVV), l'avion avait été abattu par un missile sol-air de type BUK de fabrication russe depuis une zone tenue par les séparatistes prorusses. Les rebelles nient toute responsabilité et accusent en retour les forces ukrainiennes, également équipées de ce type de missile. (Belga)

Le ministre-président Mark Rutte participe à la cérémonie, organisée à l'initiative des proches des disparus. Une soixantaine de personnes ont également tenu une cérémonie sur la petite place du village de Petropavlivka, où une partie des cadavres et des objets personnels des passagers du vol sont tombés en 2014. D'après une enquête internationale, coordonnée par le Bureau néerlandais d'enquête pour la sécurité (OVV), l'avion avait été abattu par un missile sol-air de type BUK de fabrication russe depuis une zone tenue par les séparatistes prorusses. Les rebelles nient toute responsabilité et accusent en retour les forces ukrainiennes, également équipées de ce type de missile. (Belga)