"Ce qui a été présenté comme preuves de responsabilité de la Russie, cela ne nous convient absolument pas. Nous estimons qu'il n'y a aucune preuve", a déclaré M. Poutine à la presse, à l'issue de sa séance annuelle de questions-réponses télévisée avec la population. (Belga)