Le soldat a pris l'avion pour un "missile de croisière" et il a eu "10 secondes" pour décider, a déclaré le général de brigade Amirali Hajizadeh, commandant de la branche aérospatiale des Gardiens de la Révolution iraniens. (Belga)

Le soldat a pris l'avion pour un "missile de croisière" et il a eu "10 secondes" pour décider, a déclaré le général de brigade Amirali Hajizadeh, commandant de la branche aérospatiale des Gardiens de la Révolution iraniens. (Belga)