Celle-ci ont été décidées mercredi lors du Comité de concertation qui réunit le gouvernement fédéral et les entités fédérées et seront maintenues jusqu'au 28 janvier inclus, date à laquelle la loi pandémie, activée le 28 octobre, cessera ses effets à défaut d'une éventuelle prolongation.

Port du masque obligatoire presque partout

Le port du masque devient obligatoire pour toute personne dès l'âge dix ans dans tous les lieux intérieurs, y compris dans l'horeca lorsque le client n'est pas assis à table ou au comptoir. Il l'est également pour les collaborateurs, les organisateurs et le public lors d'événements (y compris les marchés de noël et villages d'hiver), de représentations culturelles ou autres, de compétitions et entraînements sportifs, et de congrès, ainsi que les événements de masse, peu importe le nombre de personnes présentes.

Le Comité de concertation a laissé aux Communautés le soin de se prononcer sur le port du masque à l'école primaire. Ce ne sera pas le cas côté francophone, alors que, côté néerlandophone, celui-ci est déjà imposé en 5e et 6e année depuis le 8 novembre.

Pour les discothèques et dancings, le port du masque sera obligatoire sauf lorsque l'accès est organisé avec utilisation d'autotests négatifs certifiés, et ce dès que l'accord de coopération applicable le permettra.

CST pour tout évènements avec plus de 50 personnes en intérieur et 100 personnes en extérieur

Les seuils maximaux pour l'organisation des événements accessibles au public ou privés sans Covid Safe Ticket (passe sanitaire) sont en outre abaissés à 50 personnes en intérieur et 100 personnes en extérieur. Les entités fédérées, les gouverneurs et les bourgmestres peuvent imposer l'utilisation du Covid Safe Ticket pour tous les événements accessibles au public sur leur territoire, ou abaisser les nombres minimaux.

Télétravail obligatoire

Outre le port du masque, le Comité de concertation a de nouveau rendu le télétravail obligatoire. Jusqu'au 12 décembre inclus, il sera possible de se rendre sur son lieu de travail maximum un jour par semaine par personne. Par jour, un maximum de 20% de ceux pour qui le télétravail à domicile est obligatoire, peut être présent simultanément. À partir du 13 décembre, ce moment de retour peut s'élever à maximum deux jours par semaine par personne. Par jour, un maximum de 40% du personnel pour qui le télétravail est obligatoire, pourra être présent.

Celle-ci ont été décidées mercredi lors du Comité de concertation qui réunit le gouvernement fédéral et les entités fédérées et seront maintenues jusqu'au 28 janvier inclus, date à laquelle la loi pandémie, activée le 28 octobre, cessera ses effets à défaut d'une éventuelle prolongation.Le port du masque devient obligatoire pour toute personne dès l'âge dix ans dans tous les lieux intérieurs, y compris dans l'horeca lorsque le client n'est pas assis à table ou au comptoir. Il l'est également pour les collaborateurs, les organisateurs et le public lors d'événements (y compris les marchés de noël et villages d'hiver), de représentations culturelles ou autres, de compétitions et entraînements sportifs, et de congrès, ainsi que les événements de masse, peu importe le nombre de personnes présentes. Le Comité de concertation a laissé aux Communautés le soin de se prononcer sur le port du masque à l'école primaire. Ce ne sera pas le cas côté francophone, alors que, côté néerlandophone, celui-ci est déjà imposé en 5e et 6e année depuis le 8 novembre. Pour les discothèques et dancings, le port du masque sera obligatoire sauf lorsque l'accès est organisé avec utilisation d'autotests négatifs certifiés, et ce dès que l'accord de coopération applicable le permettra.Les seuils maximaux pour l'organisation des événements accessibles au public ou privés sans Covid Safe Ticket (passe sanitaire) sont en outre abaissés à 50 personnes en intérieur et 100 personnes en extérieur. Les entités fédérées, les gouverneurs et les bourgmestres peuvent imposer l'utilisation du Covid Safe Ticket pour tous les événements accessibles au public sur leur territoire, ou abaisser les nombres minimaux.Outre le port du masque, le Comité de concertation a de nouveau rendu le télétravail obligatoire. Jusqu'au 12 décembre inclus, il sera possible de se rendre sur son lieu de travail maximum un jour par semaine par personne. Par jour, un maximum de 20% de ceux pour qui le télétravail à domicile est obligatoire, peut être présent simultanément. À partir du 13 décembre, ce moment de retour peut s'élever à maximum deux jours par semaine par personne. Par jour, un maximum de 40% du personnel pour qui le télétravail est obligatoire, pourra être présent.