Tous les indicateurs sont au rouge, a indiqué Yves Van Laethem, qui s'attend à ce que l'on passe la barre des 10 000 cas par jour. Il rappelle que ce vendredi, les autorités présenteront le baromètre de la pandémie et qu'elles annonceront des mesures plus sévères qui entreront probablement en vigueur lundi. Il presse la population de ne pas profiter du week-end pour organiser soirées débridées. "S'il vous plaît, ne faites pas ce genre de bêtises ce week-end", a-t-il demandé.

Le Centre de crise fait état de 5976 nouveaux cas par jour, une hausse de 96%. Lundi, il note 8582 nouveaux cas.

"Nous battons ces records de jour en jour. Tous les groupes d'âge sont touchés, mais surtout les personnes dans la vingtaine, mais on glisse vers un groupe d'âge plus à risque de faire des complications. Aujourd'hui, la moitié des infections se constatent auprès des gens de plus de 35 ans", a ajouté Yves Van Laethem.

Au niveau des contaminations, la province de Liège a dépassé Bruxelles-Capitale, une hausse de 116% par rapport à la semaine d'avant.

Le Centre de crise admet que la capacité de testing est mise sous pression, mais le nombre de tests est extrêmement élevé, 70 000 tests la journée de mercredi. Le taux de positivité reste extrêmement élevé : au niveau national, il est à près de 13%. À Bruxelles et à Liège, il est de 20%, 13-20 ailleurs en Wallonie.

Le nombre d'hospitalisations continue d'augmenter: 193 nouvelles admissions, presque 2000 patients, 327 en soins intensifs. Si cette tendance se poursuit, la barre des 1000 cas serait atteinte début novembre: le nombre de lits globaux (soins intensifs et autres soins) atteint la moitié du pic lors de la première vague.

Le nombre de décès atteint une moyenne de 23 décès, soit une hausse de 90%.

Tous les indicateurs sont au rouge, a indiqué Yves Van Laethem, qui s'attend à ce que l'on passe la barre des 10 000 cas par jour. Il rappelle que ce vendredi, les autorités présenteront le baromètre de la pandémie et qu'elles annonceront des mesures plus sévères qui entreront probablement en vigueur lundi. Il presse la population de ne pas profiter du week-end pour organiser soirées débridées. "S'il vous plaît, ne faites pas ce genre de bêtises ce week-end", a-t-il demandé.Le Centre de crise fait état de 5976 nouveaux cas par jour, une hausse de 96%. Lundi, il note 8582 nouveaux cas."Nous battons ces records de jour en jour. Tous les groupes d'âge sont touchés, mais surtout les personnes dans la vingtaine, mais on glisse vers un groupe d'âge plus à risque de faire des complications. Aujourd'hui, la moitié des infections se constatent auprès des gens de plus de 35 ans", a ajouté Yves Van Laethem.Au niveau des contaminations, la province de Liège a dépassé Bruxelles-Capitale, une hausse de 116% par rapport à la semaine d'avant. Le Centre de crise admet que la capacité de testing est mise sous pression, mais le nombre de tests est extrêmement élevé, 70 000 tests la journée de mercredi. Le taux de positivité reste extrêmement élevé : au niveau national, il est à près de 13%. À Bruxelles et à Liège, il est de 20%, 13-20 ailleurs en Wallonie.Le nombre d'hospitalisations continue d'augmenter: 193 nouvelles admissions, presque 2000 patients, 327 en soins intensifs. Si cette tendance se poursuit, la barre des 1000 cas serait atteinte début novembre: le nombre de lits globaux (soins intensifs et autres soins) atteint la moitié du pic lors de la première vague. Le nombre de décès atteint une moyenne de 23 décès, soit une hausse de 90%.