Une action est annoncée à Namur, devant le Parlement wallon, mardi vers 8h00, afin d'attirer l'attention des politiques wallons et leur demander de "sensibiliser les membres des partis au gouvernement fédéral à négocier une valorisation salariale pour le personnel des services de police", a indiqué Fabrice Discry, délégué permanent au SNPS. Outre une revalorisation salariale, les policiers demandent un plan de fin de carrière. Leur mobilisation entend également dénoncer les nombreuses économies réalisées sur le budget de la police fédérale. D'après le SNPS, l'action des policiers à Namur n'entravera pas la mobilité dans la capitale wallonne et il n'y aura pas de manifestation. "Il s'agit juste d'un coup de semonce à travers le rassemblement de quelques délégués syndicaux qui, après être allés voir la ministre de l'Intérieur Annelies Verlinden lundi, poursuivent leurs actions au niveau provincial mardi", a conclu M. Discry. (Belga)

Une action est annoncée à Namur, devant le Parlement wallon, mardi vers 8h00, afin d'attirer l'attention des politiques wallons et leur demander de "sensibiliser les membres des partis au gouvernement fédéral à négocier une valorisation salariale pour le personnel des services de police", a indiqué Fabrice Discry, délégué permanent au SNPS. Outre une revalorisation salariale, les policiers demandent un plan de fin de carrière. Leur mobilisation entend également dénoncer les nombreuses économies réalisées sur le budget de la police fédérale. D'après le SNPS, l'action des policiers à Namur n'entravera pas la mobilité dans la capitale wallonne et il n'y aura pas de manifestation. "Il s'agit juste d'un coup de semonce à travers le rassemblement de quelques délégués syndicaux qui, après être allés voir la ministre de l'Intérieur Annelies Verlinden lundi, poursuivent leurs actions au niveau provincial mardi", a conclu M. Discry. (Belga)