Depuis samedi, seuls les magasins alimentaires ou qui vendent d'autres produits essentiels tels que les médicaments sont autorisés à ouvrir leurs portes pendant le week-end. Les établissements horeca, eux, doivent fermer toute la semaine. Ces règles n'ont semble-t-il pas été bien comprises par tous. "Dans de nombreux cas, il s'agissait de gérants qui ne savaient pas qu'ils devaient fermer, par exemple dans les lavoirs", explique Bruyns. "Mais il y avait aussi beaucoup de tenanciers entêtés. Dimanche soir et dans la nuit, les règles semblent avoir été bien suivies." Aucun amende n'a été infligée pour l'instant, mais elles pourraient tomber à court terme si nécessaire. (Belga)

Depuis samedi, seuls les magasins alimentaires ou qui vendent d'autres produits essentiels tels que les médicaments sont autorisés à ouvrir leurs portes pendant le week-end. Les établissements horeca, eux, doivent fermer toute la semaine. Ces règles n'ont semble-t-il pas été bien comprises par tous. "Dans de nombreux cas, il s'agissait de gérants qui ne savaient pas qu'ils devaient fermer, par exemple dans les lavoirs", explique Bruyns. "Mais il y avait aussi beaucoup de tenanciers entêtés. Dimanche soir et dans la nuit, les règles semblent avoir été bien suivies." Aucun amende n'a été infligée pour l'instant, mais elles pourraient tomber à court terme si nécessaire. (Belga)