Du 27 avril au 11 mai, des milliers de bénévoles vont descendre dans les rues pour vendre des pochettes de pansements et financer ainsi les actions d'aide locales de la Croix-Rouge. "Ces pansements sont bien plus que de simples sparadraps. Ils symbolisent l'aide que les bénévoles de la Croix-Rouge mettent en place toute l'année pour soulager toutes les formes de souffrance: des épiceries sociales, des colis alimentaires, des bars à soupe l'hiver, des secours préventifs...", énumère l'association. Selon ses propres chiffres, la Croix-Rouge aide 50.000 personnes démunies chaque année. (Belga)

Du 27 avril au 11 mai, des milliers de bénévoles vont descendre dans les rues pour vendre des pochettes de pansements et financer ainsi les actions d'aide locales de la Croix-Rouge. "Ces pansements sont bien plus que de simples sparadraps. Ils symbolisent l'aide que les bénévoles de la Croix-Rouge mettent en place toute l'année pour soulager toutes les formes de souffrance: des épiceries sociales, des colis alimentaires, des bars à soupe l'hiver, des secours préventifs...", énumère l'association. Selon ses propres chiffres, la Croix-Rouge aide 50.000 personnes démunies chaque année. (Belga)