"Un accord a été trouvé à Bouaké (centre) entre le chef d'état-major, le ministre de la Défense et les militaires" mutins, a affirmé la source proche de la présidence à l'AFP. "Les militaires ont accepté de rentrer dans les casernes et les tirs ont cessé pour cette raison à Bouaké", a affirmé une source locale dans la deuxième ville du pays, épicentre de la crise où avaient lieu les négociations entre les mutins et le ministre de la défense Alain-Richard Donwahi. (Belga)

"Un accord a été trouvé à Bouaké (centre) entre le chef d'état-major, le ministre de la Défense et les militaires" mutins, a affirmé la source proche de la présidence à l'AFP. "Les militaires ont accepté de rentrer dans les casernes et les tirs ont cessé pour cette raison à Bouaké", a affirmé une source locale dans la deuxième ville du pays, épicentre de la crise où avaient lieu les négociations entre les mutins et le ministre de la défense Alain-Richard Donwahi. (Belga)