Le ministre était interpellé à la Chambre par les députés d'opposition Frieda Gijbels (N-VA), Sofie Merckx (PTB) et Dominiek Sneppe (Vlaams Belang) à la suite d'un incident survenu en commission spéciale Covid mardi. L'Institut de santé publique aurait dû y présenter les chiffres des admissions à l'hôpital et de la mortalité dans le cadre de la crise sanitaire mais ne l'a pas fait. L'épidémiologiste Koen Blot a alors expliqué à quel point il était difficile de faire des comparaisons sur la base des chiffres bruts dont Sciensano dispose. Il manque les données relatives à l'âge, au sexe, aux autres pathologies, etc. Plusieurs groupes de l'opposition se sont insurgés en commission et ont réclamé la communication des chiffres. Dans la majorité, Vooruit, le parti de Frank Vandenbroucke, avait aussi exprimé son mécontentement. Jeudi, l'opposition est revenue sur ce dossier en séance plénière. Dans sa réponse, le ministre a assuré qu'il n'était pas au courant de l'incident et n'avait donné aucune instruction avant cette réunion. "Je pense avoir compris que Sciensano ne disposait pas encore d'explications scientifiques solides et ne voulait pas d'une communication brute. C'est une préoccupation que je peux comprendre. Mais ce type d'information est aussi indispensable à la commission pour formuler des recommandations. Cela me semble logique", a-t-il poursuivi. "Comment peut-on avancer ?", s'est interrogé M. Vandenbroucke. "Ils ont ces données. Je propose donc de demander au SPF Santé publique de communiquer à la commission spéciale les chiffres bruts du 15 mars 2020 au 15 juin 2021 mais anonymisés: hospitalisations, nombre décès Covid 19, etc. On pourrait aussi demander à Sciensano de grouper ces données par province, de communiquer l'âge médian, le sexe des patients, la durée de l'hospitalisation, la durée du séjour en soins intensifs, les symptômes les plus observés, les facteurs comorbidité, etc. Si la commission spéciale le souhaite, elle peut inviter le président du comité compétent pour parcourir ces chiffres." (Belga)

Le ministre était interpellé à la Chambre par les députés d'opposition Frieda Gijbels (N-VA), Sofie Merckx (PTB) et Dominiek Sneppe (Vlaams Belang) à la suite d'un incident survenu en commission spéciale Covid mardi. L'Institut de santé publique aurait dû y présenter les chiffres des admissions à l'hôpital et de la mortalité dans le cadre de la crise sanitaire mais ne l'a pas fait. L'épidémiologiste Koen Blot a alors expliqué à quel point il était difficile de faire des comparaisons sur la base des chiffres bruts dont Sciensano dispose. Il manque les données relatives à l'âge, au sexe, aux autres pathologies, etc. Plusieurs groupes de l'opposition se sont insurgés en commission et ont réclamé la communication des chiffres. Dans la majorité, Vooruit, le parti de Frank Vandenbroucke, avait aussi exprimé son mécontentement. Jeudi, l'opposition est revenue sur ce dossier en séance plénière. Dans sa réponse, le ministre a assuré qu'il n'était pas au courant de l'incident et n'avait donné aucune instruction avant cette réunion. "Je pense avoir compris que Sciensano ne disposait pas encore d'explications scientifiques solides et ne voulait pas d'une communication brute. C'est une préoccupation que je peux comprendre. Mais ce type d'information est aussi indispensable à la commission pour formuler des recommandations. Cela me semble logique", a-t-il poursuivi. "Comment peut-on avancer ?", s'est interrogé M. Vandenbroucke. "Ils ont ces données. Je propose donc de demander au SPF Santé publique de communiquer à la commission spéciale les chiffres bruts du 15 mars 2020 au 15 juin 2021 mais anonymisés: hospitalisations, nombre décès Covid 19, etc. On pourrait aussi demander à Sciensano de grouper ces données par province, de communiquer l'âge médian, le sexe des patients, la durée de l'hospitalisation, la durée du séjour en soins intensifs, les symptômes les plus observés, les facteurs comorbidité, etc. Si la commission spéciale le souhaite, elle peut inviter le président du comité compétent pour parcourir ces chiffres." (Belga)