Vers 04h00, des policiers en patrouille ont remarqué une concentration de voitures et la présence de personnes à l'extérieur du gîte. Ils ont également entendu de la musique à l'intérieur. Les personnes à l'extérieur ont été verbalisées pour non-respect des mesures anti-Covid. Face à ce qui pouvait être considéré comme un flagrant délit, le magistrat de garde du parquet a aussi autorisé la police a pénétrer à l'intérieur du bâtiment. Chaque participant verbalisé s'est vu adresser une amende de 750 euros. Toutes les personnes présentes venaient de France ou du Grand-Duché de Luxembourg. Au départ c'est une jeune femme de 20 ans qui avait loué le gîte, à la base pour six personnes, afin d'y organiser son anniversaire. Elle a été privée de liberté le temps d'être interrogée. Son téléphone et son véhicule ont été saisis. Elle a été remise en liberté après son interrogatoire mais sera poursuivie, précise le parquet. (Belga)

Vers 04h00, des policiers en patrouille ont remarqué une concentration de voitures et la présence de personnes à l'extérieur du gîte. Ils ont également entendu de la musique à l'intérieur. Les personnes à l'extérieur ont été verbalisées pour non-respect des mesures anti-Covid. Face à ce qui pouvait être considéré comme un flagrant délit, le magistrat de garde du parquet a aussi autorisé la police a pénétrer à l'intérieur du bâtiment. Chaque participant verbalisé s'est vu adresser une amende de 750 euros. Toutes les personnes présentes venaient de France ou du Grand-Duché de Luxembourg. Au départ c'est une jeune femme de 20 ans qui avait loué le gîte, à la base pour six personnes, afin d'y organiser son anniversaire. Elle a été privée de liberté le temps d'être interrogée. Son téléphone et son véhicule ont été saisis. Elle a été remise en liberté après son interrogatoire mais sera poursuivie, précise le parquet. (Belga)