Une dizaine de personnes - des amis - s'étaient réunies pour faire la fête et apparemment passer tout le week-end sur place. Les policiers soupçonnaient le squat du bâtiment car une porte à l'arrière était ouverte et aurait pu être fracturée. Vers minuit, la police a aussi aperçu des spots allumés par la fenêtre. Tous les participants venaient de Flandre avec parmi eux, le fils du propriétaire de l'ancien hôtel-restaurant. Des amendes ont été dressées, de 750 euros pour chaque participant et 1.000 euros pour l'organisateur. Le GSM de ce dernier a également été saisi pour vérifier ses dires et voir s'il avait donné rendez-vous à ses amis. (Belga)

Une dizaine de personnes - des amis - s'étaient réunies pour faire la fête et apparemment passer tout le week-end sur place. Les policiers soupçonnaient le squat du bâtiment car une porte à l'arrière était ouverte et aurait pu être fracturée. Vers minuit, la police a aussi aperçu des spots allumés par la fenêtre. Tous les participants venaient de Flandre avec parmi eux, le fils du propriétaire de l'ancien hôtel-restaurant. Des amendes ont été dressées, de 750 euros pour chaque participant et 1.000 euros pour l'organisateur. Le GSM de ce dernier a également été saisi pour vérifier ses dires et voir s'il avait donné rendez-vous à ses amis. (Belga)