Des réunions de la Banque mondiale, du Fonds monétaire international (FMI) et des ministres des Finances du G20 sont programmées la semaine prochaine, indique Oxfam. Selon le rapport, le fait de mettre à l'arrêt des économies entières pourrait faire reculer la lutte contre la pauvreté d'une décennie, voire de 30 ans pour certaines régions comme l'Afrique sub-saharienne, le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord. Pour aider les pays en développement, Oxfam préconise par conséquent un plan de sauvetage économique mondial qui leur permettrait de soutenir les familles qui ont perdu leurs revenus et de renflouer les petites entreprises vulnérables. Ce plan pourrait être financé par diverses mesures, notamment l'annulation immédiate du remboursement de la dette des pays en développement en 2020 à hauteur de 1.000 milliards de dollars, ainsi que la création de nouvelles réserves internationales -- appelées "droits de tirage spéciaux"-- d'une valeur d'au moins 1.000 milliards de dollars, avance l'organisation. Selon les Nations Unies, 2.500 milliards de dollars seront nécessaires pour soutenir les pays en développement. (Belga)

Des réunions de la Banque mondiale, du Fonds monétaire international (FMI) et des ministres des Finances du G20 sont programmées la semaine prochaine, indique Oxfam. Selon le rapport, le fait de mettre à l'arrêt des économies entières pourrait faire reculer la lutte contre la pauvreté d'une décennie, voire de 30 ans pour certaines régions comme l'Afrique sub-saharienne, le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord. Pour aider les pays en développement, Oxfam préconise par conséquent un plan de sauvetage économique mondial qui leur permettrait de soutenir les familles qui ont perdu leurs revenus et de renflouer les petites entreprises vulnérables. Ce plan pourrait être financé par diverses mesures, notamment l'annulation immédiate du remboursement de la dette des pays en développement en 2020 à hauteur de 1.000 milliards de dollars, ainsi que la création de nouvelles réserves internationales -- appelées "droits de tirage spéciaux"-- d'une valeur d'au moins 1.000 milliards de dollars, avance l'organisation. Selon les Nations Unies, 2.500 milliards de dollars seront nécessaires pour soutenir les pays en développement. (Belga)