En fin de journée, plusieurs médias ont indiqué que le gouvernement bruxellois avait tranché en faveur d'une entrée en vigueur du CST le 1er octobre prochain dans la capitale, en ayant consulté les 19 bourgmestres de la Région-capitale. Selon le cabinet du ministre-président Rudi Vervoort, "le Ministre-président et le ministre de la Santé (ndlr: Alain Maron) ont consulté les bourgmestres sur la question du Covid Safe Ticket. Ils souhaitaient entendre leurs avis sur la question de l'application étant donné qu'ils sont proches du terrain. Ces échanges font partie des concertations en cours dans le cadre de la rédaction de l'ordonnance" qui est indispensable pour autoriser un recours élargi au CST. En revanche, "la décision relève du Collège réuni de la Commission communautaire Commune (Cocom)", a-t-on insisté. Les ministres bruxellois qui la composent se réunissent demain. C'est à l'ensemble de ceux-ci qu'il appartient de se prononcer. (Belga)

En fin de journée, plusieurs médias ont indiqué que le gouvernement bruxellois avait tranché en faveur d'une entrée en vigueur du CST le 1er octobre prochain dans la capitale, en ayant consulté les 19 bourgmestres de la Région-capitale. Selon le cabinet du ministre-président Rudi Vervoort, "le Ministre-président et le ministre de la Santé (ndlr: Alain Maron) ont consulté les bourgmestres sur la question du Covid Safe Ticket. Ils souhaitaient entendre leurs avis sur la question de l'application étant donné qu'ils sont proches du terrain. Ces échanges font partie des concertations en cours dans le cadre de la rédaction de l'ordonnance" qui est indispensable pour autoriser un recours élargi au CST. En revanche, "la décision relève du Collège réuni de la Commission communautaire Commune (Cocom)", a-t-on insisté. Les ministres bruxellois qui la composent se réunissent demain. C'est à l'ensemble de ceux-ci qu'il appartient de se prononcer. (Belga)