Les militaires mobilisés formeront le personnel des maisons de repos aux consignes d'hygiène. Ils font partie du deuxième et troisième "Élément médical d'intervention".

Six maisons de repos reçoivent donc actuellement une aide ponctuelle de la composante médicale de la Défense dans le cadre de la crise du coronavirus. Entre 6 et 10 ambulanciers du 14e bataillon médical soutiennent la maison de repos Warlandis à Jette depuis le 8 avril. Neuf ambulanciers du même bataillon sont présents à la maison de repos Jean Van AA du CPAS d'Ixelles depuis le 11 avril. A la maison de repos Saint-Thomas de Lustin, 6 à 10 ambulanciers du troisième "Élément médical d'intervention" interviennent depuis le 10 avril.

Les militaires mobilisés formeront le personnel des maisons de repos aux consignes d'hygiène. Ils font partie du deuxième et troisième "Élément médical d'intervention". Six maisons de repos reçoivent donc actuellement une aide ponctuelle de la composante médicale de la Défense dans le cadre de la crise du coronavirus. Entre 6 et 10 ambulanciers du 14e bataillon médical soutiennent la maison de repos Warlandis à Jette depuis le 8 avril. Neuf ambulanciers du même bataillon sont présents à la maison de repos Jean Van AA du CPAS d'Ixelles depuis le 11 avril. A la maison de repos Saint-Thomas de Lustin, 6 à 10 ambulanciers du troisième "Élément médical d'intervention" interviennent depuis le 10 avril.