L'Institut national des maladies transmissibles (NICD) a enregistré vendredi "24.270 nouveaux cas de Covid-19, qui portent à 2.019.826 le nombre total de cas confirmés en laboratoire", a-t-il indiqué dans un communiqué. Les chiffres de vendredi constituent un record quotidien, dépassant le précédent de 21.980 enregistré en janvier 2021. Le nombre total de décès s'élève à 61.332. L'Afrique du Sud subit de plein fouet une troisième vague que le président Cyril Ramaphosa a décrit comme "une résurgence massive des contaminations" provoquée par le très contagieux variant Delta. Le président a annoncé dimanche de nouvelles restrictions dans le pays : fermeture des écoles, allongement du couvre-feu (désormais en vigueur de 21h00 à 04h00), interdiction des rassemblements en intérieur ou en extérieur - à l'exception des enterrements, avec un maximum de 50 personnes pouvant y assister - et interdiction de la vente d'alcool. Il avait dressé un tableau très noir de la situation: "Nos services de santé travaillent à l'extrême limite de leurs possibilités (...), il n'y a que très peu de lits disponibles en réanimation". Les commerces restent ouverts, pour soutenir au maximum l'activité économique du pays, dont le PIB s'est effondré de 7% en 2020. L'Afrique du Sud, dont l'économie était déjà en récession avant la pandémie, avait mis en place dès mars 2020 l'un des confinements les plus stricts du monde. La campagne de vaccination a démarré avec difficultés en février, et seules 3,2 millions de personnes sont jusqu'à présent intégralement vaccinées, sur une population de 59 millions d'habitants. (Belga)

L'Institut national des maladies transmissibles (NICD) a enregistré vendredi "24.270 nouveaux cas de Covid-19, qui portent à 2.019.826 le nombre total de cas confirmés en laboratoire", a-t-il indiqué dans un communiqué. Les chiffres de vendredi constituent un record quotidien, dépassant le précédent de 21.980 enregistré en janvier 2021. Le nombre total de décès s'élève à 61.332. L'Afrique du Sud subit de plein fouet une troisième vague que le président Cyril Ramaphosa a décrit comme "une résurgence massive des contaminations" provoquée par le très contagieux variant Delta. Le président a annoncé dimanche de nouvelles restrictions dans le pays : fermeture des écoles, allongement du couvre-feu (désormais en vigueur de 21h00 à 04h00), interdiction des rassemblements en intérieur ou en extérieur - à l'exception des enterrements, avec un maximum de 50 personnes pouvant y assister - et interdiction de la vente d'alcool. Il avait dressé un tableau très noir de la situation: "Nos services de santé travaillent à l'extrême limite de leurs possibilités (...), il n'y a que très peu de lits disponibles en réanimation". Les commerces restent ouverts, pour soutenir au maximum l'activité économique du pays, dont le PIB s'est effondré de 7% en 2020. L'Afrique du Sud, dont l'économie était déjà en récession avant la pandémie, avait mis en place dès mars 2020 l'un des confinements les plus stricts du monde. La campagne de vaccination a démarré avec difficultés en février, et seules 3,2 millions de personnes sont jusqu'à présent intégralement vaccinées, sur une population de 59 millions d'habitants. (Belga)