Un autre changement entre en vigueur ce lundi: désormais, les élèves de l'enseignement primaire qui se sont assis en classe ou au réfectoire à côté d'un élève qui a été infecté par le coronavirus sont considérés comme des contacts à haut risque. Cela signifie qu'ils devront également observer la quarantaine et être testés, a indiqué samedi l'institut de santé publique Sciensano. A partir de ce jour, tous les contacts à haut risque devront subir deux tests, au premier et au septième jour de leur quarantaine. Et toute personne dont le test est positif doit être isolée pendant 10 jours, au lieu de sept. (Belga)

Un autre changement entre en vigueur ce lundi: désormais, les élèves de l'enseignement primaire qui se sont assis en classe ou au réfectoire à côté d'un élève qui a été infecté par le coronavirus sont considérés comme des contacts à haut risque. Cela signifie qu'ils devront également observer la quarantaine et être testés, a indiqué samedi l'institut de santé publique Sciensano. A partir de ce jour, tous les contacts à haut risque devront subir deux tests, au premier et au septième jour de leur quarantaine. Et toute personne dont le test est positif doit être isolée pendant 10 jours, au lieu de sept. (Belga)