Le centre de vaccination a entrepris la campagne de vaccination des enfants de 5 à 11 ans samedi. Un des infirmiers chargés de l'inoculation des vaccins avait, sous forme de blague, caché une seringue usagée vide et avec une autre étiquette dans la boite des vaccins. Un de ses collègues a cependant bien inséré cette seringue usagée dans le bras d'un enfant avant de se rendre compte qu'il s'agissait d'un vaccin vide. Les infirmiers concernés ont immédiatement été suspendus. Un P-V a été dressé et transmis au parquet, a confirmé le bourgmestre. La police a entendu les personnes impliquées mais il n'est pas encore établi quelles poursuites judiciaires encourt ces infirmiers. Selon le bourgmestre, les parents de l'enfant, une fille de 11 ans, ont indiqué qu'ils comptaient introduire une plainte contre ces employés. Ils risquent aussi des sanctions disciplinaires. (Belga)

Le centre de vaccination a entrepris la campagne de vaccination des enfants de 5 à 11 ans samedi. Un des infirmiers chargés de l'inoculation des vaccins avait, sous forme de blague, caché une seringue usagée vide et avec une autre étiquette dans la boite des vaccins. Un de ses collègues a cependant bien inséré cette seringue usagée dans le bras d'un enfant avant de se rendre compte qu'il s'agissait d'un vaccin vide. Les infirmiers concernés ont immédiatement été suspendus. Un P-V a été dressé et transmis au parquet, a confirmé le bourgmestre. La police a entendu les personnes impliquées mais il n'est pas encore établi quelles poursuites judiciaires encourt ces infirmiers. Selon le bourgmestre, les parents de l'enfant, une fille de 11 ans, ont indiqué qu'ils comptaient introduire une plainte contre ces employés. Ils risquent aussi des sanctions disciplinaires. (Belga)