Le groupe MR du parlement bruxellois a reproché mardi en fin de journée au gouvernement régional d'afficher un "inacceptable" retard dans le paiement des primes de fermeture par rapport à son homologue wallon. Le MR avait déjà pointé ce problème lors de la commission du 1er avril dernier au parlement bruxellois. Le gouvernement Vervoort s'était alors engagé à rendre le formulaire disponible pour la prime de 4.000 euros pour ce mardi 7 avril. Mais selon le MR, ce n'est toujours pas le cas. En Région wallonne, la plateforme mise en place accueille les demandes depuis le 27 mars. Selon le MR, 46.000 demandes ont déjà pu être introduites et sont en cours d'analyse. Aux yeux de la cheffe de groupe Alexia Bertrand, rien ne peut justifier un tel retard à Bruxelles face à l'urgence économique et sociale. "Ces primes doivent être versées le plus rapidement possible pour compenser la baisse de pouvoir d'achat et éviter les faillites. "La différence majeure avec la Wallonie, c'est que dans la Région du sud du pays, ils se sont passés du Conseil d'Etat pour ce type de décision. Or le Conseil d'Etat, encore plus en période de pouvoirs spéciaux, est une garantie démocratique essentielle", a réagi la secrétaire d'Etat Barbara Trachte. Le parlement bruxellois a accordé le 19 mars dernier, à l'unanimité, des pouvoirs spéciaux au gouvernement bruxellois pour organiser la lutte contre la pandémie du Coronavirus et gérer ses multiples conséquences dans le champ des compétences régionales. Tous les groupes, en ce compris le MR, avaient voté sauf le PTB/PVDA et Agora qui s'étaient abstenus. (Belga)

Le groupe MR du parlement bruxellois a reproché mardi en fin de journée au gouvernement régional d'afficher un "inacceptable" retard dans le paiement des primes de fermeture par rapport à son homologue wallon. Le MR avait déjà pointé ce problème lors de la commission du 1er avril dernier au parlement bruxellois. Le gouvernement Vervoort s'était alors engagé à rendre le formulaire disponible pour la prime de 4.000 euros pour ce mardi 7 avril. Mais selon le MR, ce n'est toujours pas le cas. En Région wallonne, la plateforme mise en place accueille les demandes depuis le 27 mars. Selon le MR, 46.000 demandes ont déjà pu être introduites et sont en cours d'analyse. Aux yeux de la cheffe de groupe Alexia Bertrand, rien ne peut justifier un tel retard à Bruxelles face à l'urgence économique et sociale. "Ces primes doivent être versées le plus rapidement possible pour compenser la baisse de pouvoir d'achat et éviter les faillites. "La différence majeure avec la Wallonie, c'est que dans la Région du sud du pays, ils se sont passés du Conseil d'Etat pour ce type de décision. Or le Conseil d'Etat, encore plus en période de pouvoirs spéciaux, est une garantie démocratique essentielle", a réagi la secrétaire d'Etat Barbara Trachte. Le parlement bruxellois a accordé le 19 mars dernier, à l'unanimité, des pouvoirs spéciaux au gouvernement bruxellois pour organiser la lutte contre la pandémie du Coronavirus et gérer ses multiples conséquences dans le champ des compétences régionales. Tous les groupes, en ce compris le MR, avaient voté sauf le PTB/PVDA et Agora qui s'étaient abstenus. (Belga)