Les individus interpellés sont originaires notamment de Grande-Bretagne, du Danemark, de Suède, d'Australie, d'Allemagne ou encore de Roumanie. Ils encourent une amende de 2.180 euros. Quinze agents ont été mobilisés pour l'opération, lors de laquelle 44 logements ont été contrôlés. La sonnette d'alarme a été tirée par le bourgmestre de St. Anton, qui avait constaté la présence de nombreux touristes. Pour contourner les règles mises en place pour lutter contre le coronavirus, certains n'ont pas hésité à affirmer qu'ils étaient à la recherche d'un emploi ou qu'ils étaient des seconds résidents. (Belga)

Les individus interpellés sont originaires notamment de Grande-Bretagne, du Danemark, de Suède, d'Australie, d'Allemagne ou encore de Roumanie. Ils encourent une amende de 2.180 euros. Quinze agents ont été mobilisés pour l'opération, lors de laquelle 44 logements ont été contrôlés. La sonnette d'alarme a été tirée par le bourgmestre de St. Anton, qui avait constaté la présence de nombreux touristes. Pour contourner les règles mises en place pour lutter contre le coronavirus, certains n'ont pas hésité à affirmer qu'ils étaient à la recherche d'un emploi ou qu'ils étaient des seconds résidents. (Belga)