"Dans le centre-ville, les terrasses étaient bien remplies, mais il n'a pas été question d'endroits surchargés ou de rassemblement. Tout se passe bien, tout le monde semble suivre les règles", a précisé M. Langeraert. Aucun incident n'a pour l'instant été signalé à la police de Gand. Les Fêtes de Gand (Gentse Feesten) ont débuté vendredi pour une édition essentiellement virtuelle compte tenu de la crise du coronavirus. Quelques concerts en petit comité sont tout de même prévus mais le bourgmestre Mathias De Clercq (Open Vld) a appelé les "festivaliers" à se montrer raisonnables, ajoutant que les rassemblements sur l'espace public ne seraient pas tolérés. Les gros concerts des Fêtes de Gand, événement estival attirant généralement un million de visiteurs, ont été annulés. Une programmation alternative en ligne a été établie et peut être suivie sur www.gentsefeesten.be. (Belga)

"Dans le centre-ville, les terrasses étaient bien remplies, mais il n'a pas été question d'endroits surchargés ou de rassemblement. Tout se passe bien, tout le monde semble suivre les règles", a précisé M. Langeraert. Aucun incident n'a pour l'instant été signalé à la police de Gand. Les Fêtes de Gand (Gentse Feesten) ont débuté vendredi pour une édition essentiellement virtuelle compte tenu de la crise du coronavirus. Quelques concerts en petit comité sont tout de même prévus mais le bourgmestre Mathias De Clercq (Open Vld) a appelé les "festivaliers" à se montrer raisonnables, ajoutant que les rassemblements sur l'espace public ne seraient pas tolérés. Les gros concerts des Fêtes de Gand, événement estival attirant généralement un million de visiteurs, ont été annulés. Une programmation alternative en ligne a été établie et peut être suivie sur www.gentsefeesten.be. (Belga)