La crise sanitaire du Covid-19 a mené les médecins à souvent se tourner vers les consultations par téléphone afin de pouvoir délivrer des soins sans contact physique. L'Inami communique désormais les premiers chiffres de cette évolution. Entre le 14 mars et le 31 mai, 18.906 médecins ont fourni plus de 3 millions (3.028.501) d'avis par téléphone dans le cadre de la poursuite de traitements, comme pour les maladies chroniques. Dans près de neuf cas sur dix, les médecins traitants et stagiaires ont mené ces consultations. Un peu plus de la moitié de celles-ci ont été réalisées en Wallonie et à Bruxelles. En outre, lors de cette période, plus de 10.000 docteurs ont fourni 656.000 avis par téléphone au sujet du triage de patients éventuels du Covid-19 dans toute la Belgique. Les postes de garde ont aussi livré 28.700 avis par téléphone au sujet du triage. L'Inami met en garde qu'il est fort probable que ces chiffres soient sous-estimés. (Belga)

La crise sanitaire du Covid-19 a mené les médecins à souvent se tourner vers les consultations par téléphone afin de pouvoir délivrer des soins sans contact physique. L'Inami communique désormais les premiers chiffres de cette évolution. Entre le 14 mars et le 31 mai, 18.906 médecins ont fourni plus de 3 millions (3.028.501) d'avis par téléphone dans le cadre de la poursuite de traitements, comme pour les maladies chroniques. Dans près de neuf cas sur dix, les médecins traitants et stagiaires ont mené ces consultations. Un peu plus de la moitié de celles-ci ont été réalisées en Wallonie et à Bruxelles. En outre, lors de cette période, plus de 10.000 docteurs ont fourni 656.000 avis par téléphone au sujet du triage de patients éventuels du Covid-19 dans toute la Belgique. Les postes de garde ont aussi livré 28.700 avis par téléphone au sujet du triage. L'Inami met en garde qu'il est fort probable que ces chiffres soient sous-estimés. (Belga)