Et d'ajouter: "je demande instamment aux présidents des différents services publics fédéraux (SPF) de faire appliquer autant que possible les mesures de télétravail à leurs collaborateurs. J'estime que le télétravail est une marque de solidarité envers le personnel soignant et les médecins de nos hôpitaux, mais aussi envers les personnes les plus vulnérables. L'extension du télétravail doit réduire le nombre de contacts sur le lieu de travail et dans les transports publics, et ainsi limiter le nombre de contaminations par la Covid-19." "Je suis consciente qu'il n'est pas toujours facile de travailler chez soi, mais c'est indispensable compte tenu de la situation actuelle. De plus, nos services publics fédéraux doivent servir d'exemple à cet égard. Ces derniers mois, en moyenne, plus de 8 fonctionnaires sur 10 ont télétravaillé", développe encore la ministre. Le 26 octobre, le Comité de concertation a décidé, outre l'extension de l'obligation du port du masque et du Covid Safe Ticket, de rétablir la recommandation du télétravail. De son côté, le gouvernement fédéral n'impose pas le télétravail comme c'était le cas lors des vagues précédents, mais demande que la possibilité actuelle de trois jours de télétravail par semaine et par agent soit au minimum appliquée. En mars 2020, une moyenne de 88% des fonctionnaires fédéraux travaillaient à domicile. En septembre 2021, ce chiffre est tombé à 78%, selon les chiffres communiqués par Mme De Sutter. En mars de l'année dernière, 72% des fonctionnaires faisaient du télétravail à temps plein. En septembre de cette année, ce pourcentage n'était que de 31%. (Belga)

Et d'ajouter: "je demande instamment aux présidents des différents services publics fédéraux (SPF) de faire appliquer autant que possible les mesures de télétravail à leurs collaborateurs. J'estime que le télétravail est une marque de solidarité envers le personnel soignant et les médecins de nos hôpitaux, mais aussi envers les personnes les plus vulnérables. L'extension du télétravail doit réduire le nombre de contacts sur le lieu de travail et dans les transports publics, et ainsi limiter le nombre de contaminations par la Covid-19." "Je suis consciente qu'il n'est pas toujours facile de travailler chez soi, mais c'est indispensable compte tenu de la situation actuelle. De plus, nos services publics fédéraux doivent servir d'exemple à cet égard. Ces derniers mois, en moyenne, plus de 8 fonctionnaires sur 10 ont télétravaillé", développe encore la ministre. Le 26 octobre, le Comité de concertation a décidé, outre l'extension de l'obligation du port du masque et du Covid Safe Ticket, de rétablir la recommandation du télétravail. De son côté, le gouvernement fédéral n'impose pas le télétravail comme c'était le cas lors des vagues précédents, mais demande que la possibilité actuelle de trois jours de télétravail par semaine et par agent soit au minimum appliquée. En mars 2020, une moyenne de 88% des fonctionnaires fédéraux travaillaient à domicile. En septembre 2021, ce chiffre est tombé à 78%, selon les chiffres communiqués par Mme De Sutter. En mars de l'année dernière, 72% des fonctionnaires faisaient du télétravail à temps plein. En septembre de cette année, ce pourcentage n'était que de 31%. (Belga)