Devant l'ampleur de l'événement, le bourgmestre a retiré son autorisation. Les organisateurs de la manifestation ont invité les participants à se réunir à nouveau dimanche prochain sur la Museumplein d'Amsterdam. Selon la police, la manifestation s'est déroulée pacifiquement jusqu'au moment où des supporters ont eu un accrochage avec les policiers sur lesquels ils ont jeté des pierres et des bouteilles. Plus tard, "les derniers manifestants ont refusé de quitter les lieux et ont été arrêtés conformément à la législation sur les manifestations", a déclaré la police de La Haye dans un tweet. La police ne pouvait commenter les chiffres dans la soirée et communiquera lundi. Dans un incident séparé, la police haguenaise a également dû intervenir à la gare Centrale, où elle a refoulé un groupe de supporters de football. Cinq personnes ont été arrêtées pour des jets de pierre, a indiqué la police. Selon le média néerlandais Algemeen Dagblad, ces troubles font suite à un rassemblement de hooligans, venus de tous les Pays-Bas pour s'affronter. Les autorités de la ville n'ont cependant pas confirmé cette information. Le centre-ville et ses boutiques avaient été fermés par la police en prévision. (Belga)

Devant l'ampleur de l'événement, le bourgmestre a retiré son autorisation. Les organisateurs de la manifestation ont invité les participants à se réunir à nouveau dimanche prochain sur la Museumplein d'Amsterdam. Selon la police, la manifestation s'est déroulée pacifiquement jusqu'au moment où des supporters ont eu un accrochage avec les policiers sur lesquels ils ont jeté des pierres et des bouteilles. Plus tard, "les derniers manifestants ont refusé de quitter les lieux et ont été arrêtés conformément à la législation sur les manifestations", a déclaré la police de La Haye dans un tweet. La police ne pouvait commenter les chiffres dans la soirée et communiquera lundi. Dans un incident séparé, la police haguenaise a également dû intervenir à la gare Centrale, où elle a refoulé un groupe de supporters de football. Cinq personnes ont été arrêtées pour des jets de pierre, a indiqué la police. Selon le média néerlandais Algemeen Dagblad, ces troubles font suite à un rassemblement de hooligans, venus de tous les Pays-Bas pour s'affronter. Les autorités de la ville n'ont cependant pas confirmé cette information. Le centre-ville et ses boutiques avaient été fermés par la police en prévision. (Belga)