En Flandre, ils ont droit à une aide régionale de 5 000 euros. En Région de Bruxelles-Capitale, rien. Les centres équestres ne figurent pas parmi les installations sportives pouvant prétendre à...

En Flandre, ils ont droit à une aide régionale de 5 000 euros. En Région de Bruxelles-Capitale, rien. Les centres équestres ne figurent pas parmi les installations sportives pouvant prétendre à un coup de pouce régional de 4 000 euros. En Wallonie, rien non plus, les manèges étant considérés comme des clubs sportifs ou des lieux récréatifs. Dès lors, pas de " prime Covid-19 " de 5 000 euros octroyée aux PME et TPME. Un argument qui fâche les gérants : un centre équestre n'est pas un club sportif comme les autres, il ne suffit pas de ranger les ballons dans un placard... Par ailleurs, depuis le 6 avril, les balades extérieures sont interdites. Une mesure fédérale qui, elle aussi, fait réagir et suscite l'interrogation : pourquoi laisse-t-on les uns se promener à vélo et interdit-on aux autres une courte balade à cheval dans une zone réduite autour du manège ? Sur les réseaux sociaux, les pétitions affluent pour dénoncer cette inégalité de traitement.