Le vaccin "a montré une protection de 100% contre les formes modérées et sévères de la maladie et de 90,4% globalement", a indiqué l'entreprise de biotechnologie américaine dans un communiqué. Il utilise une technologie différente de celles employées pour les vaccins déjà largement autorisés dans le monde: c'est un vaccin dit "sous-unitaire", à base de protéines qui déclenchent une réponse immunitaire, sans virus. (Belga)

Le vaccin "a montré une protection de 100% contre les formes modérées et sévères de la maladie et de 90,4% globalement", a indiqué l'entreprise de biotechnologie américaine dans un communiqué. Il utilise une technologie différente de celles employées pour les vaccins déjà largement autorisés dans le monde: c'est un vaccin dit "sous-unitaire", à base de protéines qui déclenchent une réponse immunitaire, sans virus. (Belga)