La Nouvelle-Zélande a annoncé suspendre les liaisons au sein de cette bulle vers Sydney, première ville d'Australie, en raison des nouveaux cas de Covid-19 qui y sont détectés. Après des semaines sans nouvelle contamination, un foyer d'une trentaine de cas a éclos ces derniers jours dans la ville. Seize nouveaux cas de transmission locale ont été confirmés mercredi, plaçant en alerte les autorités de l'État de Nouvelle-Galles du Sud, dont Sydney est la capitale. De nouvelles restrictions ont graduellement été imposées au cours des 72 dernières heures pour la ville et son agglomération. Mais la Première ministre de l'État, Gladys Berejiklian, n'exclut pas l'imposition prochaine d'un confinement. Ce foyer inquiète aussi la Nouvelle-Zélande voisine, alors qu'un touriste australien, en séjour trois jours à Wellington, a été testé positif au coronavirus à son retour à Sydney. Par mesure de précaution, des restrictions ont été imposées dans la capitale néo-zélandaise, en plus de la suspension de la bulle de voyage vers Sydney. L'Australie a été relativement épargnée par la pandémie et des confinements prolongés, à l'exception de l'Etat du Victoria et de sa capitale Melbourne, qui émerge tout juste d'un nouveau lockdown. L'île déplore à peine 30.000 cas de coronavirus et moins de 1.000 décès depuis le début de la pandémie, dont la majorité à Melbourne. Le pays a maitrisé la pandémie grâce à une fermeture très stricte de ses frontières, mais n'est pas à l'abri de nouveaux foyers alors que le programme de vaccination y est très en retard. La Nouvelle-Zélande a recensé 2.720 cas et 26 morts. Pour se préserver du nouveau coronavirus, le gouvernement de Jacinda Ardern n'hésite pas à avoir recours à de confinements éclairs localisés à la moindre transmission locale. (Belga)

La Nouvelle-Zélande a annoncé suspendre les liaisons au sein de cette bulle vers Sydney, première ville d'Australie, en raison des nouveaux cas de Covid-19 qui y sont détectés. Après des semaines sans nouvelle contamination, un foyer d'une trentaine de cas a éclos ces derniers jours dans la ville. Seize nouveaux cas de transmission locale ont été confirmés mercredi, plaçant en alerte les autorités de l'État de Nouvelle-Galles du Sud, dont Sydney est la capitale. De nouvelles restrictions ont graduellement été imposées au cours des 72 dernières heures pour la ville et son agglomération. Mais la Première ministre de l'État, Gladys Berejiklian, n'exclut pas l'imposition prochaine d'un confinement. Ce foyer inquiète aussi la Nouvelle-Zélande voisine, alors qu'un touriste australien, en séjour trois jours à Wellington, a été testé positif au coronavirus à son retour à Sydney. Par mesure de précaution, des restrictions ont été imposées dans la capitale néo-zélandaise, en plus de la suspension de la bulle de voyage vers Sydney. L'Australie a été relativement épargnée par la pandémie et des confinements prolongés, à l'exception de l'Etat du Victoria et de sa capitale Melbourne, qui émerge tout juste d'un nouveau lockdown. L'île déplore à peine 30.000 cas de coronavirus et moins de 1.000 décès depuis le début de la pandémie, dont la majorité à Melbourne. Le pays a maitrisé la pandémie grâce à une fermeture très stricte de ses frontières, mais n'est pas à l'abri de nouveaux foyers alors que le programme de vaccination y est très en retard. La Nouvelle-Zélande a recensé 2.720 cas et 26 morts. Pour se préserver du nouveau coronavirus, le gouvernement de Jacinda Ardern n'hésite pas à avoir recours à de confinements éclairs localisés à la moindre transmission locale. (Belga)