Plusieurs dizaines d'associations, dont Viruswaanzin, Vecht Voor Vrijheid (Lutte pour la Liberté), The Human Side ou encore Belgians for Freedom, appellent à manifester ce dimanche contre les mesures sanitaires imposées pour limiter la propagation du coronavirus. Les organisateurs invitent "tous ceux qui pensent que quelque chose cloche" à se joindre au mouvement, indiquent-ils vendredi dans un communiqué, en précisant qu'il s'agit d'un "rassemblement pacifique". "Nous organisons une grande manifestation dimanche pour les libertés constitutionnelles et les droits humains. Sous l'étendard d'Ensemble pour la liberté, nous dénonçons les restrictions de libertés devenues injustifiables alors qu'aucune solution structurelle n'a vu le jour, en un an et demi, pour le secteur des soins de santé", écrivent les organisateurs. Selon eux, les mesures actuelles conduisent à la polarisation de la société, en divisant les citoyens en deux classes. Les organisateurs, qui reprochent au gouvernement de mettre à mal les droits fondamentaux, réclament la suppression du Covid Safe Ticket et l'inclusion d'une plus grande diversité de points de vue au sein du GEMS, le comité scientifique qui conseille le gouvernement dans la gestion de la crise sanitaire. "La politique doit rassembler, pas diviser", ajoutent-ils. Le départ de la manifestation est prévu à 12h30 à la Gare du Nord de Bruxelles. On ignore encore combien de personnes y prendront part. La police encadrera le cortège, a-t-elle assuré vendredi. (Belga)

Plusieurs dizaines d'associations, dont Viruswaanzin, Vecht Voor Vrijheid (Lutte pour la Liberté), The Human Side ou encore Belgians for Freedom, appellent à manifester ce dimanche contre les mesures sanitaires imposées pour limiter la propagation du coronavirus. Les organisateurs invitent "tous ceux qui pensent que quelque chose cloche" à se joindre au mouvement, indiquent-ils vendredi dans un communiqué, en précisant qu'il s'agit d'un "rassemblement pacifique". "Nous organisons une grande manifestation dimanche pour les libertés constitutionnelles et les droits humains. Sous l'étendard d'Ensemble pour la liberté, nous dénonçons les restrictions de libertés devenues injustifiables alors qu'aucune solution structurelle n'a vu le jour, en un an et demi, pour le secteur des soins de santé", écrivent les organisateurs. Selon eux, les mesures actuelles conduisent à la polarisation de la société, en divisant les citoyens en deux classes. Les organisateurs, qui reprochent au gouvernement de mettre à mal les droits fondamentaux, réclament la suppression du Covid Safe Ticket et l'inclusion d'une plus grande diversité de points de vue au sein du GEMS, le comité scientifique qui conseille le gouvernement dans la gestion de la crise sanitaire. "La politique doit rassembler, pas diviser", ajoutent-ils. Le départ de la manifestation est prévu à 12h30 à la Gare du Nord de Bruxelles. On ignore encore combien de personnes y prendront part. La police encadrera le cortège, a-t-elle assuré vendredi. (Belga)