La région bruxelloise émet de longue date des critiques au sujet de la plateforme d'inscription fédérale. Le nombre de personnes invitées à procéder à une réservation pour être vaccinées reste faible à Bruxelles, à la lumière de chiffres communiqués lundi encore. La procédure via la plateforme Doclr serait assez compliquée, d'autant plus à Bruxelles où les patients peuvent choisir eux-mêmes la date, l'heure et le centre de vaccination pour se faire vacciner. Inge Neven insiste sur le fait qu'une nouvelle plateforme devrait faciliter la prise de rendez-vous. En raison des problèmes rencontrés, les centrales d'appels bruxelloises pour la vaccination ont été surchargées. Trop de temps est consacré à procéder à des réservations avec des personnes qui sont confrontées à ces problèmes. En outre, bien des personnes ne sont pas à même de comprendre le français ou le néerlandais dans la métropole. Selon le quotidien économique, la décision devrait être prise mercredi sur l'entreprise qui sera chargée de livrer une nouvelle plateforme en ligne. Mais aucune date de lancement n'est encore établie. (Belga)

La région bruxelloise émet de longue date des critiques au sujet de la plateforme d'inscription fédérale. Le nombre de personnes invitées à procéder à une réservation pour être vaccinées reste faible à Bruxelles, à la lumière de chiffres communiqués lundi encore. La procédure via la plateforme Doclr serait assez compliquée, d'autant plus à Bruxelles où les patients peuvent choisir eux-mêmes la date, l'heure et le centre de vaccination pour se faire vacciner. Inge Neven insiste sur le fait qu'une nouvelle plateforme devrait faciliter la prise de rendez-vous. En raison des problèmes rencontrés, les centrales d'appels bruxelloises pour la vaccination ont été surchargées. Trop de temps est consacré à procéder à des réservations avec des personnes qui sont confrontées à ces problèmes. En outre, bien des personnes ne sont pas à même de comprendre le français ou le néerlandais dans la métropole. Selon le quotidien économique, la décision devrait être prise mercredi sur l'entreprise qui sera chargée de livrer une nouvelle plateforme en ligne. Mais aucune date de lancement n'est encore établie. (Belga)