Ce nouveau développement vient embarrasser encore davantage le Premier ministre Boris Johnson, alimentant dans l'opinion publique britannique le sentiment que les cercles du pouvoir s'affranchissaient des règles qui s'imposaient à tous. Cerné par les scandales, Boris Johnson a subi cette semaine une cuisante défaite lors d'une législative partielle dans un bastion conservateur et une fronde d'une partie de son camp qui a voté contre le pass sanitaire pour les grands événements. Selon plusieurs médias britanniques, Simon Case, désigné pour mener une enquête interne après des révélations dans la presse sur des fêtes de Noël, notamment à Downing Street, en novembre et décembre 2020, a lui-même participé à un tel événement dans son propre service. "Pour s'assurer que l'enquête en cours conserve la confiance du public, le secrétaire du Cabinet s'est récusé pour le reste de la procédure", a annoncé vendredi soir un porte-parole de Downing Street dans un communiqué. L'enquête est désormais confiée à Sue Gray, une responsable de l'un des principaux ministères du gouvernement de Boris Johnson. "Elle vérifiera les faits et présentera ses conclusions au Premier ministre", a ajouté le porte-parole. (Belga)

Ce nouveau développement vient embarrasser encore davantage le Premier ministre Boris Johnson, alimentant dans l'opinion publique britannique le sentiment que les cercles du pouvoir s'affranchissaient des règles qui s'imposaient à tous. Cerné par les scandales, Boris Johnson a subi cette semaine une cuisante défaite lors d'une législative partielle dans un bastion conservateur et une fronde d'une partie de son camp qui a voté contre le pass sanitaire pour les grands événements. Selon plusieurs médias britanniques, Simon Case, désigné pour mener une enquête interne après des révélations dans la presse sur des fêtes de Noël, notamment à Downing Street, en novembre et décembre 2020, a lui-même participé à un tel événement dans son propre service. "Pour s'assurer que l'enquête en cours conserve la confiance du public, le secrétaire du Cabinet s'est récusé pour le reste de la procédure", a annoncé vendredi soir un porte-parole de Downing Street dans un communiqué. L'enquête est désormais confiée à Sue Gray, une responsable de l'un des principaux ministères du gouvernement de Boris Johnson. "Elle vérifiera les faits et présentera ses conclusions au Premier ministre", a ajouté le porte-parole. (Belga)