Cette décision intervient en raison d'une baisse notable du niveau de contamination par le Covid-19, a-t-on précisé de même source. Le premier exercice, au niveau national, de l'année 2021 aura lieu le 19 mai à 11h30 heure locale (18h30 HB) et sera organisé par le centre national de protection civile, sous l'égide du ministère de la Sécurité et de la Protection de la population. "Il s'agira d'un exercice de prévention et de gestion des risques auquel participera la population à l'initiative du gouvernement pour atténuer les risques et les effets d'un tremblement de terre majeur ou d'une autre catastrophe", a expliqué le centre de protection civile dans un communiqué. Le nombre des hospitalisations pour cause de Covid-19 au Mexique diminue depuis 16 semaines consécutives, avec un dernier pic enregistré à la mi-janvier, d'après les données du ministère de la Santé. À Mexico, où les hôpitaux ont atteint un taux d'occupation de 90% en janvier, ce chiffre est aujourd'hui de 16,5%, si bien que le gouvernement local a réduit vendredi le niveau d'alerte, à un cran seulement du retour à la normale. À Mexico et dans d'autres zones sismiques, l'exercice simulera une secousse de magnitude supérieure à 7 sur l'échelle de Richter. Dans la capitale, la man?uvre commencera par l'activation pendant 60 secondes de l'alerte sismique, un système d'alarme qui anticipe jusqu'à deux minutes un tremblement de terre dont l'épicentre se trouve sur la côte Pacifique. (Belga)

Cette décision intervient en raison d'une baisse notable du niveau de contamination par le Covid-19, a-t-on précisé de même source. Le premier exercice, au niveau national, de l'année 2021 aura lieu le 19 mai à 11h30 heure locale (18h30 HB) et sera organisé par le centre national de protection civile, sous l'égide du ministère de la Sécurité et de la Protection de la population. "Il s'agira d'un exercice de prévention et de gestion des risques auquel participera la population à l'initiative du gouvernement pour atténuer les risques et les effets d'un tremblement de terre majeur ou d'une autre catastrophe", a expliqué le centre de protection civile dans un communiqué. Le nombre des hospitalisations pour cause de Covid-19 au Mexique diminue depuis 16 semaines consécutives, avec un dernier pic enregistré à la mi-janvier, d'après les données du ministère de la Santé. À Mexico, où les hôpitaux ont atteint un taux d'occupation de 90% en janvier, ce chiffre est aujourd'hui de 16,5%, si bien que le gouvernement local a réduit vendredi le niveau d'alerte, à un cran seulement du retour à la normale. À Mexico et dans d'autres zones sismiques, l'exercice simulera une secousse de magnitude supérieure à 7 sur l'échelle de Richter. Dans la capitale, la man?uvre commencera par l'activation pendant 60 secondes de l'alerte sismique, un système d'alarme qui anticipe jusqu'à deux minutes un tremblement de terre dont l'épicentre se trouve sur la côte Pacifique. (Belga)