"Nous sommes peut-être bien devant le moment le plus difficile depuis le début de ce gouvernement (en octobre 2020)", a-t-il affirmé lors de l'émission Terzake de la VRT-télévision. Il est selon lui évident que la vaccination contre le Covid-19 ne suffit pas à elle seule à contenir la flambée des contaminations enregistrées ces derniers jours - lundi dernier quelque 15.000 cas ont été enregistrés, ce qui fait que la situation est à l'un des plus hauts niveaux depuis le début de la pandémie. "Le message difficile (à faire passer) c'est que c'est l'un et l'autre. Les vaccins n'ont pas la force suffisante pour éviter la contamination. Ils fonctionnent très bien contre la maladie grave, mais le virus circule aussi chez les vaccinés. Et c'est là notre probleme", a dit M. Vandenbroucke. Il a, à une semaine d'un nouveau comité de concertation, prévu le 19 novembre, plaidé en faveur de mesures plus fortes. Selon le ministre, le port du masque buccal doit (re)devenir la règle, tant en intérieur qu'à l'extérieur, si les mesures de distanciation sociale ne peuvent être respectées. Le Covid Safe Ticket (CST) et le masque devraient être obligatoires pour les événements en intérieur. "C'est une double protection", a-t-il dit. Il a ajouté que le télétravail devrait à nouveau être rendu obligatoire. "Je souhaite que nous prenions des mesures que nous pouvons maintenir pendant longtemps, tous ensemble", a conclu M. Vandenbroucke. (Belga)

"Nous sommes peut-être bien devant le moment le plus difficile depuis le début de ce gouvernement (en octobre 2020)", a-t-il affirmé lors de l'émission Terzake de la VRT-télévision. Il est selon lui évident que la vaccination contre le Covid-19 ne suffit pas à elle seule à contenir la flambée des contaminations enregistrées ces derniers jours - lundi dernier quelque 15.000 cas ont été enregistrés, ce qui fait que la situation est à l'un des plus hauts niveaux depuis le début de la pandémie. "Le message difficile (à faire passer) c'est que c'est l'un et l'autre. Les vaccins n'ont pas la force suffisante pour éviter la contamination. Ils fonctionnent très bien contre la maladie grave, mais le virus circule aussi chez les vaccinés. Et c'est là notre probleme", a dit M. Vandenbroucke. Il a, à une semaine d'un nouveau comité de concertation, prévu le 19 novembre, plaidé en faveur de mesures plus fortes. Selon le ministre, le port du masque buccal doit (re)devenir la règle, tant en intérieur qu'à l'extérieur, si les mesures de distanciation sociale ne peuvent être respectées. Le Covid Safe Ticket (CST) et le masque devraient être obligatoires pour les événements en intérieur. "C'est une double protection", a-t-il dit. Il a ajouté que le télétravail devrait à nouveau être rendu obligatoire. "Je souhaite que nous prenions des mesures que nous pouvons maintenir pendant longtemps, tous ensemble", a conclu M. Vandenbroucke. (Belga)