Pétards, fumigènes, pancartes et slogans, ils étaient plusieurs centaines à faire du bruit dans les rues de Liège pour exprimer leur mécontentent face à la gestion de la crise sanitaire. Dans un communiqué adressé à la presse avant le rassemblement, les organisateurs déploraient que "depuis presque une année maintenant, les autorités ont démontré leur impréparation et leur manque de volonté à lutter contre le virus", citant entre autres le manque d'embauches et d'investissements dans les secteurs de la santé ou le trop peu de soutien pour les petits indépendants en difficulté. A 22h00 samedi, aucun chiffre concernant le nombres de manifestants n'avait été communiqué par la police, mais, selon cette dernière, ils sont bien plus nombreux que lors du premier rassemblement le 17 novembre dernier. (Belga)

Pétards, fumigènes, pancartes et slogans, ils étaient plusieurs centaines à faire du bruit dans les rues de Liège pour exprimer leur mécontentent face à la gestion de la crise sanitaire. Dans un communiqué adressé à la presse avant le rassemblement, les organisateurs déploraient que "depuis presque une année maintenant, les autorités ont démontré leur impréparation et leur manque de volonté à lutter contre le virus", citant entre autres le manque d'embauches et d'investissements dans les secteurs de la santé ou le trop peu de soutien pour les petits indépendants en difficulté. A 22h00 samedi, aucun chiffre concernant le nombres de manifestants n'avait été communiqué par la police, mais, selon cette dernière, ils sont bien plus nombreux que lors du premier rassemblement le 17 novembre dernier. (Belga)