Les membres d'un même foyer ainsi que tous les contacts étroits (d'une personne infectée, ndlr.) doivent désormais observer une quarantaine de dix jours. Toute personne ayant été en contact plus de 15 minutes et à moins de 1,5 mètre est également considérée comme un contact rapproché. Cette quarantaine peut toutefois toujours s'achever au bout de cinq jours en cas de test négatif. Ces règles s'appliquent aussi aux enfants de 0 à 4 ans qui échappaient jusqu'à présent à cette directive. Cette nouvelle directive s'applique également aux personnes qui ont déjà reçu leur dose de rappel, même si cette dernière devrait offrir une meilleure protection face au variant Omicron, a précisé le porte-parole du RIVM vendredi. Les nouvelles règles stipulent également que les membres d'un même foyer et les contacts étroits ne sont pas autorisés à rejoindre de grands groupes pendant dix jours après le dernier contact et qu'ils doivent éviter les personnes vulnérables. Jusqu'à présent, seuls les contacts étroits non vaccinés et tous les proches des personnes atteintes d'une infection devaient être mis en quarantaine aux Pays-Bas. (Belga)

Les membres d'un même foyer ainsi que tous les contacts étroits (d'une personne infectée, ndlr.) doivent désormais observer une quarantaine de dix jours. Toute personne ayant été en contact plus de 15 minutes et à moins de 1,5 mètre est également considérée comme un contact rapproché. Cette quarantaine peut toutefois toujours s'achever au bout de cinq jours en cas de test négatif. Ces règles s'appliquent aussi aux enfants de 0 à 4 ans qui échappaient jusqu'à présent à cette directive. Cette nouvelle directive s'applique également aux personnes qui ont déjà reçu leur dose de rappel, même si cette dernière devrait offrir une meilleure protection face au variant Omicron, a précisé le porte-parole du RIVM vendredi. Les nouvelles règles stipulent également que les membres d'un même foyer et les contacts étroits ne sont pas autorisés à rejoindre de grands groupes pendant dix jours après le dernier contact et qu'ils doivent éviter les personnes vulnérables. Jusqu'à présent, seuls les contacts étroits non vaccinés et tous les proches des personnes atteintes d'une infection devaient être mis en quarantaine aux Pays-Bas. (Belga)