Au moins 54,2% des parents belges estiment qu'il n'est pas sûr pour les enfants de retourner en classe à partir du 18 mai.

L'inquiétude est plus marquée du côté des répondants francophones (69,9%) qu'auprès des répondants néerlandophones (38,6%).

Cette différence est notable, dans une moindre mesure, quant à l'inquiétude relative à un retard d'apprentissage. Ce souci concerne 48,4% des Wallons, contre 33,9 des Flamands, la moyenne belge étant de 40%.

Au moins 54,2% des parents belges estiment qu'il n'est pas sûr pour les enfants de retourner en classe à partir du 18 mai. L'inquiétude est plus marquée du côté des répondants francophones (69,9%) qu'auprès des répondants néerlandophones (38,6%). Cette différence est notable, dans une moindre mesure, quant à l'inquiétude relative à un retard d'apprentissage. Ce souci concerne 48,4% des Wallons, contre 33,9 des Flamands, la moyenne belge étant de 40%.