Le tourisme est une activité essentielle de l'économie des Maldives, paradisiaque archipel tropical de l'océan Indien prisé des jeunes mariés et des célébrités. "Le pays rouvrira ses frontières pour le voyage à l'étranger et le gouvernement autorisera les hôtels à recevoir des visiteurs à partir du 15 juillet", a déclaré le président Ibrahim Mohamed Solih à la presse à Malé, la capitale. Les étrangers n'auront pas besoin de passer un test au coronavirus ou de fournir des certificats de non contamination pour entrer dans l'archipel de quelque 1.190 petites îles coralliennes, selon le gouvernement. Les visiteurs ayant des symptômes ou une fièvre élevée seront testés à l'aéroport. Le confinement sera allégé plus tard, avec la réouverture prochaine des écoles, des restaurants et des mosquées, a ajouté M. Solih sans évoquer de date. Les touristes s'étaient retrouvés coincés aux Maldives lorsque les vols internationaux avaient été suspendus fin mars pour lutter contre la pandémie de Covid-19. La plupart sont partis mi-avril sur des vols affrétés par le gouvernement ou des particuliers. Les vols internationaux n'ont pas encore repris, mais des vols charters et spéciaux sont autorisés au principal aéroport, à Malé. La nation d'Asie du Sud, qui compte 340.000 habitants, a rapporté pour le moment 2.217 infections au coronavirus, dont huit morts. L'an dernier, les Maldives ont attiré un nombre de record de 1,7 million de touristes étrangers, en hausse de 15% par rapport à 2018, d'après le gouvernement. Ce chiffre devrait s'effondrer de moitié cette année. (Belga)

Le tourisme est une activité essentielle de l'économie des Maldives, paradisiaque archipel tropical de l'océan Indien prisé des jeunes mariés et des célébrités. "Le pays rouvrira ses frontières pour le voyage à l'étranger et le gouvernement autorisera les hôtels à recevoir des visiteurs à partir du 15 juillet", a déclaré le président Ibrahim Mohamed Solih à la presse à Malé, la capitale. Les étrangers n'auront pas besoin de passer un test au coronavirus ou de fournir des certificats de non contamination pour entrer dans l'archipel de quelque 1.190 petites îles coralliennes, selon le gouvernement. Les visiteurs ayant des symptômes ou une fièvre élevée seront testés à l'aéroport. Le confinement sera allégé plus tard, avec la réouverture prochaine des écoles, des restaurants et des mosquées, a ajouté M. Solih sans évoquer de date. Les touristes s'étaient retrouvés coincés aux Maldives lorsque les vols internationaux avaient été suspendus fin mars pour lutter contre la pandémie de Covid-19. La plupart sont partis mi-avril sur des vols affrétés par le gouvernement ou des particuliers. Les vols internationaux n'ont pas encore repris, mais des vols charters et spéciaux sont autorisés au principal aéroport, à Malé. La nation d'Asie du Sud, qui compte 340.000 habitants, a rapporté pour le moment 2.217 infections au coronavirus, dont huit morts. L'an dernier, les Maldives ont attiré un nombre de record de 1,7 million de touristes étrangers, en hausse de 15% par rapport à 2018, d'après le gouvernement. Ce chiffre devrait s'effondrer de moitié cette année. (Belga)