Cette mesure signe la fin du confinement pour les maisons de repos du nord du pays, après le retour des visites. "Chaque nouvelle admission d'un résident interviendra après avis du médecin traitant, du médecin coordinateur et conseil et de la direction de la maison de repos", précise l'agence. La maison de repos pourra refuser un nouveau résident si celui-ci est porteur du virus, pour autant qu'une autre solution de prise en charge de la personne existe. (Belga)

Cette mesure signe la fin du confinement pour les maisons de repos du nord du pays, après le retour des visites. "Chaque nouvelle admission d'un résident interviendra après avis du médecin traitant, du médecin coordinateur et conseil et de la direction de la maison de repos", précise l'agence. La maison de repos pourra refuser un nouveau résident si celui-ci est porteur du virus, pour autant qu'une autre solution de prise en charge de la personne existe. (Belga)