L'interdiction des grands événements est entrée en vigueur depuis la mi-mars en raison de l'épidémie de coronavirus. Tous les événements nécessitant une autorisation de la ville comme les concerts, les défilés et les fêtes de rue sont concernés par la mesure. Seule exception: les manifestations contre le racisme et les violences policières depuis la mort de George Floyd survenue le 25 mai, lors de son arrestation par un policier blanc à Minneapolis. "Il s'agit d'une affaire sensible", a reconnu Bill De Blasio. "Nous comprenons que les gens s'expriment en ce moment historique sur la nécessité d'un changement." (Belga)

L'interdiction des grands événements est entrée en vigueur depuis la mi-mars en raison de l'épidémie de coronavirus. Tous les événements nécessitant une autorisation de la ville comme les concerts, les défilés et les fêtes de rue sont concernés par la mesure. Seule exception: les manifestations contre le racisme et les violences policières depuis la mort de George Floyd survenue le 25 mai, lors de son arrestation par un policier blanc à Minneapolis. "Il s'agit d'une affaire sensible", a reconnu Bill De Blasio. "Nous comprenons que les gens s'expriment en ce moment historique sur la nécessité d'un changement." (Belga)