"Je ne dirai pas que nous sommes satisfaits. Mais nous sommes reconnaissants du soutien accordé par le gouvernement fédéral", a réagi Patrick De Corte, représentant des forains de Bruxelles. Dimanche, les ministres Pierre-Yves Dermagne et David Clarinval ainsi que des représentants du cabinet Vandenbroucke (Santé) et Van Peteghem (Finances) ont d'abord rencontré des représentants de l'horeca, des traiteurs et des night clubs, puis ceux de l'événementiel, de la culture et des forains. "Ce sont surtout les autorités régionales qui doivent nous aider et faire plus", poursuit Patrick De Corte. "La Flandre nous a par exemple accordé bien plus de soutien que la Région de Bruxelles-Capitale." Si les foires ne sont pas interdites, elles sont cependant fortement réduites. Les forains se montrent satisfaits de voir le droit passerelle de crise doublé. Ils saluent également l'exonération de cotisations ONSS mais ne sont pas rassurés "à long terme". "La pandémie va encore durer longtemps, je pense. Il faut aussi prévoir de l'aide pour 2021", conclut M. De Corte. (Belga)

"Je ne dirai pas que nous sommes satisfaits. Mais nous sommes reconnaissants du soutien accordé par le gouvernement fédéral", a réagi Patrick De Corte, représentant des forains de Bruxelles. Dimanche, les ministres Pierre-Yves Dermagne et David Clarinval ainsi que des représentants du cabinet Vandenbroucke (Santé) et Van Peteghem (Finances) ont d'abord rencontré des représentants de l'horeca, des traiteurs et des night clubs, puis ceux de l'événementiel, de la culture et des forains. "Ce sont surtout les autorités régionales qui doivent nous aider et faire plus", poursuit Patrick De Corte. "La Flandre nous a par exemple accordé bien plus de soutien que la Région de Bruxelles-Capitale." Si les foires ne sont pas interdites, elles sont cependant fortement réduites. Les forains se montrent satisfaits de voir le droit passerelle de crise doublé. Ils saluent également l'exonération de cotisations ONSS mais ne sont pas rassurés "à long terme". "La pandémie va encore durer longtemps, je pense. Il faut aussi prévoir de l'aide pour 2021", conclut M. De Corte. (Belga)