Les calculs d'Eurostat prennent en compte le CO2 émis lors de la production d'énergie, par exemple lors de la combustion d'essence, de charbon ou de gaz naturel. Cela représente environ trois quarts des gaz à effet de serre dans l'UE. Les 27 pays de l'UE ont enregistré une baisse durant la pandémie. Les émissions ont chuté le plus fortement en Grèce (-18,7%) et en Estonie (-18,1%). À la fin de l'année dernière, l'Union européenne s'est fixé des objectifs climatiques plus stricts. D'ici 2030, les émissions de CO2 devront avoir diminué de 55% par rapport à 1990, au lieu de 40% comme promis précédemment. (Belga)

Les calculs d'Eurostat prennent en compte le CO2 émis lors de la production d'énergie, par exemple lors de la combustion d'essence, de charbon ou de gaz naturel. Cela représente environ trois quarts des gaz à effet de serre dans l'UE. Les 27 pays de l'UE ont enregistré une baisse durant la pandémie. Les émissions ont chuté le plus fortement en Grèce (-18,7%) et en Estonie (-18,1%). À la fin de l'année dernière, l'Union européenne s'est fixé des objectifs climatiques plus stricts. D'ici 2030, les émissions de CO2 devront avoir diminué de 55% par rapport à 1990, au lieu de 40% comme promis précédemment. (Belga)