Il est apparu, le week-end dernier, que la police ne sévissait pas partout de la même manière, lorsque les mesures anti-Covid n'étaient pas respectées. La ministre Verlinden a donc rencontré la police pour faire le point. "Les directives ont été examinées aujourd'hui lors de la réunion hebdomadaire avec la police. Il a été établi que les instructions et les directives données aux forces de police sont claires, et que toutes les forces de police connaissent ces directives et instructions", a déclaré la ministre. "Si besoin, les instructions seront à nouveau expliquées plus en détail." Au final, ce sont les forces de police locales qui décident quand et comment agir, a encore précisé Annelies Verlinden. "Les policiers connaissent le terrain et sont les mieux placés pour évaluer les situations locales ainsi que les risques éventuels. Sur cette base-là, ils peuvent décider s'il y a lieu ou non de verbaliser". (Belga)

Il est apparu, le week-end dernier, que la police ne sévissait pas partout de la même manière, lorsque les mesures anti-Covid n'étaient pas respectées. La ministre Verlinden a donc rencontré la police pour faire le point. "Les directives ont été examinées aujourd'hui lors de la réunion hebdomadaire avec la police. Il a été établi que les instructions et les directives données aux forces de police sont claires, et que toutes les forces de police connaissent ces directives et instructions", a déclaré la ministre. "Si besoin, les instructions seront à nouveau expliquées plus en détail." Au final, ce sont les forces de police locales qui décident quand et comment agir, a encore précisé Annelies Verlinden. "Les policiers connaissent le terrain et sont les mieux placés pour évaluer les situations locales ainsi que les risques éventuels. Sur cette base-là, ils peuvent décider s'il y a lieu ou non de verbaliser". (Belga)