"Ce matin, un accord a été signé pour la fourniture et la distribution du vaccin Abdala au peuple vietnamien", a déclaré aux médias cubains Marta Ayala, directrice du Centre d'ingénierie génétique et biotechnologique (CIGB), qui a mis au point ce vaccin. Ce premier accord porte sur cinq millions de doses mais le gouvernement vietnamien a déjà émis une résolution autorisant l'achat de 10 millions de doses d'Abdala, ont rapporté les médias cubains. Cet accord survient à l'occasion de la visite officielle de trois jours du président vietnamien Nguyen Xuan Phuc, qui conclut lundi. Le Vietnam est devenu samedi le premier pays, hors Cuba, à approuver l'utilisation d'urgence du vaccin Abdala, alors qu'il est confronté à une grave résurgence des contaminations. Un transfert de technologie est aussi en cours pour lui permettre de produire sur son sol le vaccin cubain. "Merci beaucoup, Cuba (...) pour la disposition à coopérer pour la production d'Abdala au Vietnam", a déclaré le président Nguyen dimanche lors d'une rencontre avec le Premier ministre Manuel Marrero. Outre Abdala, pour lequel le Venezuela a déjà signé un contrat d'approvisionnement portant sur 12 millions de doses, Cuba a mis au point Soberana 02, approuvé pour une utilisation d'urgence à Cuba et en Iran (qui en produit aussi), et administré en combinaison avec un autre vaccin local, Soberana Plus. L'Argentine et le Mexique ont aussi manifesté leur intérêt pour acquérir des doses de ces vaccins. (Belga)

"Ce matin, un accord a été signé pour la fourniture et la distribution du vaccin Abdala au peuple vietnamien", a déclaré aux médias cubains Marta Ayala, directrice du Centre d'ingénierie génétique et biotechnologique (CIGB), qui a mis au point ce vaccin. Ce premier accord porte sur cinq millions de doses mais le gouvernement vietnamien a déjà émis une résolution autorisant l'achat de 10 millions de doses d'Abdala, ont rapporté les médias cubains. Cet accord survient à l'occasion de la visite officielle de trois jours du président vietnamien Nguyen Xuan Phuc, qui conclut lundi. Le Vietnam est devenu samedi le premier pays, hors Cuba, à approuver l'utilisation d'urgence du vaccin Abdala, alors qu'il est confronté à une grave résurgence des contaminations. Un transfert de technologie est aussi en cours pour lui permettre de produire sur son sol le vaccin cubain. "Merci beaucoup, Cuba (...) pour la disposition à coopérer pour la production d'Abdala au Vietnam", a déclaré le président Nguyen dimanche lors d'une rencontre avec le Premier ministre Manuel Marrero. Outre Abdala, pour lequel le Venezuela a déjà signé un contrat d'approvisionnement portant sur 12 millions de doses, Cuba a mis au point Soberana 02, approuvé pour une utilisation d'urgence à Cuba et en Iran (qui en produit aussi), et administré en combinaison avec un autre vaccin local, Soberana Plus. L'Argentine et le Mexique ont aussi manifesté leur intérêt pour acquérir des doses de ces vaccins. (Belga)