Omicron, extrêmement transmissible, a pris rapidement le dessus sur le variant Delta. La semaine précédente, il ne représentait encore que 12,6% des nouvelles infections et a atteint aujourd'hui jusqu'à 96,3% des nouveaux cas dans trois Etats du nord-ouest des Etats-Unis (Oregon, Washington et Idaho), selon les Centres de prévention et de lutte contre les maladies (CDC). Dans un autre groupe d'Etats du sud-est, comprenant notamment la Floride, l'Alabama et la Géorgie, 95,2% des nouvelles infections sont dues à Omicron, une proportion similaire dans d'autres régions du pays. Le premier décès connu aux États-Unis dû à une contamination par ce variant a également été signalé lundi dans l'État du Texas. D'abord détecté en novembre en Afrique australe, Omicron a provoqué une vague d'inquiétude et le durcissement des restrictions sanitaires à travers le monde. Le président américain Joe Biden doit prononcer un discours mardi sur la réponse de son administration face à cette nouvelle vague épidémique. Il devrait probablement appeler le peuple américain à se faire vacciner et tester. Selon une porte-parole de la Maison Blanche, il n'a toutefois pas l'intention de confiner le pays et il devrait proposer d'autres mesures. L'autotest pourrait par exemple devenir plus accessible. Dimanche, l'éminent scientifique américain Anthony Fauci, conseiller de la Maison Blanche sur la crise sanitaire, avait averti que le variant Omicron "se déchaînait" à travers le monde, en s'inquiétant du nombre d'Américains toujours non vaccinés. "Ce virus est extraordinaire", avait-t-il dit sur la chaîne CNN en évoquant sa vitesse de propagation. "Il va prendre le dessus", et "nous allons avoir des semaines ou des mois difficiles à mesure que nous nous approchons de l'hiver". "Si les choses continuent comme nous le pensons, nos hôpitaux seront soumis à une très forte pression dans une quinzaine de jours", avait également mis en garde Anthony Fauci sur NBC News. Le maire de Londres a annoncé lundi l'annulation des festivités du Nouvel An prévues dans sa ville, et le Forum économique mondial, qui devait se réunir du 17 au 21 janvier à Davos (Suisse), a été reporté. (Belga)

Omicron, extrêmement transmissible, a pris rapidement le dessus sur le variant Delta. La semaine précédente, il ne représentait encore que 12,6% des nouvelles infections et a atteint aujourd'hui jusqu'à 96,3% des nouveaux cas dans trois Etats du nord-ouest des Etats-Unis (Oregon, Washington et Idaho), selon les Centres de prévention et de lutte contre les maladies (CDC). Dans un autre groupe d'Etats du sud-est, comprenant notamment la Floride, l'Alabama et la Géorgie, 95,2% des nouvelles infections sont dues à Omicron, une proportion similaire dans d'autres régions du pays. Le premier décès connu aux États-Unis dû à une contamination par ce variant a également été signalé lundi dans l'État du Texas. D'abord détecté en novembre en Afrique australe, Omicron a provoqué une vague d'inquiétude et le durcissement des restrictions sanitaires à travers le monde. Le président américain Joe Biden doit prononcer un discours mardi sur la réponse de son administration face à cette nouvelle vague épidémique. Il devrait probablement appeler le peuple américain à se faire vacciner et tester. Selon une porte-parole de la Maison Blanche, il n'a toutefois pas l'intention de confiner le pays et il devrait proposer d'autres mesures. L'autotest pourrait par exemple devenir plus accessible. Dimanche, l'éminent scientifique américain Anthony Fauci, conseiller de la Maison Blanche sur la crise sanitaire, avait averti que le variant Omicron "se déchaînait" à travers le monde, en s'inquiétant du nombre d'Américains toujours non vaccinés. "Ce virus est extraordinaire", avait-t-il dit sur la chaîne CNN en évoquant sa vitesse de propagation. "Il va prendre le dessus", et "nous allons avoir des semaines ou des mois difficiles à mesure que nous nous approchons de l'hiver". "Si les choses continuent comme nous le pensons, nos hôpitaux seront soumis à une très forte pression dans une quinzaine de jours", avait également mis en garde Anthony Fauci sur NBC News. Le maire de Londres a annoncé lundi l'annulation des festivités du Nouvel An prévues dans sa ville, et le Forum économique mondial, qui devait se réunir du 17 au 21 janvier à Davos (Suisse), a été reporté. (Belga)