Alors que l'épidémie de Covid-19 se renforce, le Codeco, réuni mercredi, a annoncé une série de mesures visant à freiner la propagation du virus. Parmi celles-ci figure l'obligation, en plus de la possession du Covid Safe Ticket (CST), du port du masque dans les événements, l'horeca et le monde de la nuit. Une mesure que le SNI juge "décevante". "Les exploitants horeca devront agir encore davantage comme des policiers. Ce n'est pas leur travail. Le plaisir d'aller dans les bars aura complètement disparu et le secteur le ressentira", déplore l'organisation. Dans les discothèques, la possibilité de réaliser un test rapide pour pouvoir se passer du masque risque de "devenir ingérable sur le plan organisationnel", craint encore le SNI. "Nous ne cessons de répéter qu'un plan beaucoup plus solide est nécessaire pour s'attaquer aux sources de contamination", ajoute le syndicat, regrettant "l'effet négatif" du CST sur le chiffre d'affaires des exploitants. (Belga)

Alors que l'épidémie de Covid-19 se renforce, le Codeco, réuni mercredi, a annoncé une série de mesures visant à freiner la propagation du virus. Parmi celles-ci figure l'obligation, en plus de la possession du Covid Safe Ticket (CST), du port du masque dans les événements, l'horeca et le monde de la nuit. Une mesure que le SNI juge "décevante". "Les exploitants horeca devront agir encore davantage comme des policiers. Ce n'est pas leur travail. Le plaisir d'aller dans les bars aura complètement disparu et le secteur le ressentira", déplore l'organisation. Dans les discothèques, la possibilité de réaliser un test rapide pour pouvoir se passer du masque risque de "devenir ingérable sur le plan organisationnel", craint encore le SNI. "Nous ne cessons de répéter qu'un plan beaucoup plus solide est nécessaire pour s'attaquer aux sources de contamination", ajoute le syndicat, regrettant "l'effet négatif" du CST sur le chiffre d'affaires des exploitants. (Belga)