Le pays scandinave a pris le parti d'imposer des mesures plus souples que les autres pays européens pour lutter contre la pandémie. Les critiques fusent désormais alors que le taux de mortalité observé en Suède est relativement élevé. A ce jour, 4.874 personnes sont décédées dans ce contexte, contre 597 au Danemark et 242 en Norvège. "Nous avons suivi dans les grandes lignes la même stratégie que beaucoup d'autres", a justifié M.Löfven. "Cela signifie en d'autres termes que le nombre d'infections soit maintenu à un niveau soutenable pour les soins de santé". Il a insisté en outre que tous les pays ne comptabilisent pas les décès de la même manière. Un récent sondage suggère que de plus en plus de Suédois perdent confiance dans la gestion de la crise sanitaire par leur gouvernement. Un éminent épidémiologue attaché au gouvernement a également reconnu que l'approche aurait pu être meilleure. (Belga)

Le pays scandinave a pris le parti d'imposer des mesures plus souples que les autres pays européens pour lutter contre la pandémie. Les critiques fusent désormais alors que le taux de mortalité observé en Suède est relativement élevé. A ce jour, 4.874 personnes sont décédées dans ce contexte, contre 597 au Danemark et 242 en Norvège. "Nous avons suivi dans les grandes lignes la même stratégie que beaucoup d'autres", a justifié M.Löfven. "Cela signifie en d'autres termes que le nombre d'infections soit maintenu à un niveau soutenable pour les soins de santé". Il a insisté en outre que tous les pays ne comptabilisent pas les décès de la même manière. Un récent sondage suggère que de plus en plus de Suédois perdent confiance dans la gestion de la crise sanitaire par leur gouvernement. Un éminent épidémiologue attaché au gouvernement a également reconnu que l'approche aurait pu être meilleure. (Belga)