Selon le Premier ministre, il faut s'attendre à ce que cette semaine huit nouvelles régions soient placées dans la catégorie "préoccupante" en se basant sur les récents développements dans les chiffres d'infections. Son cabinet est "très occupé" pour éviter un second confinement. Mais le premier ministre n'a pas communiqué au sujet de l'éventualité de nouvelles mesures au Pays-Bas. Il n'a pas précisé non plus de quelles régions il s'agit. Il a toutefois admis que réduire les heures d'ouverture dans les établissements, comme annoncé vendredi pour six régions, ne serait pas suffisant pour éviter une seconde vague d'épidémie dans le pays. (Belga)

Selon le Premier ministre, il faut s'attendre à ce que cette semaine huit nouvelles régions soient placées dans la catégorie "préoccupante" en se basant sur les récents développements dans les chiffres d'infections. Son cabinet est "très occupé" pour éviter un second confinement. Mais le premier ministre n'a pas communiqué au sujet de l'éventualité de nouvelles mesures au Pays-Bas. Il n'a pas précisé non plus de quelles régions il s'agit. Il a toutefois admis que réduire les heures d'ouverture dans les établissements, comme annoncé vendredi pour six régions, ne serait pas suffisant pour éviter une seconde vague d'épidémie dans le pays. (Belga)