Normalement, des centaines de milliers de personnes célèbrent le passage à l'an neuf sur cette place mythique de la métropole américaine, identifiable par ses grandes enseignes lumineuses. Mais en raison de la pandémie de coronavirus, Times Square était vide le 31 décembre dernier. Seuls une centaine de soignants et leurs proches avaient été invités pour une cérémonie de commémoration. "Nous souhaitons que ce soit grandiose, que ce soit plein de vie, que ce soit une fête fantastique", a fait part le maire sortant de la ville Bill De Blasio. Les visiteurs qui pour des raisons médicales ne peuvent pas être vaccinés devront présenter un test négatif au coronavirus pour participer aux festivités. (Belga)

Normalement, des centaines de milliers de personnes célèbrent le passage à l'an neuf sur cette place mythique de la métropole américaine, identifiable par ses grandes enseignes lumineuses. Mais en raison de la pandémie de coronavirus, Times Square était vide le 31 décembre dernier. Seuls une centaine de soignants et leurs proches avaient été invités pour une cérémonie de commémoration. "Nous souhaitons que ce soit grandiose, que ce soit plein de vie, que ce soit une fête fantastique", a fait part le maire sortant de la ville Bill De Blasio. Les visiteurs qui pour des raisons médicales ne peuvent pas être vaccinés devront présenter un test négatif au coronavirus pour participer aux festivités. (Belga)