Il a également conféré aux contrôleurs De Lijn le pouvoir d'infliger une amende administrative de 250 euros aux passagers des transports en commun qui ne porteraient pas de masque. Comme ce fut le cas lors de la première vague, il a aussi à nouveau autorisé aux corbillards de transporter plusieurs défunts. L'exécutif flamand a en outre suspendu l'obligation d'un deuxième contrôle médical avant une crémation, une mesure destinée à soulager la charge de travail des médecins. Ce deuxième contrôle était exigé pour détecter un éventuel décès suspect. Il a également réintroduit la compensation pour les parents d'enfants qui ne peuvent être reçus dans les structures de gardiennage. (Belga)

Il a également conféré aux contrôleurs De Lijn le pouvoir d'infliger une amende administrative de 250 euros aux passagers des transports en commun qui ne porteraient pas de masque. Comme ce fut le cas lors de la première vague, il a aussi à nouveau autorisé aux corbillards de transporter plusieurs défunts. L'exécutif flamand a en outre suspendu l'obligation d'un deuxième contrôle médical avant une crémation, une mesure destinée à soulager la charge de travail des médecins. Ce deuxième contrôle était exigé pour détecter un éventuel décès suspect. Il a également réintroduit la compensation pour les parents d'enfants qui ne peuvent être reçus dans les structures de gardiennage. (Belga)