Les mesures de soutien dites "corona" doivent normalement s'achever à la fin du mois de septembre. La coalition Vivaldi se penche sur la prolongation éventuelle de ces mesures, mais aucun accord global n'a encore pu se dégager. Les mesures visées sont le droit-passerelle corona, le chômage temporaire corona, le gel de la dégressivité des allocations de chômage et la prime de 50 euros pour certains allocataires sociaux. Elles concernent plusieurs ministres: Indépendants (Clarinval -MR), Emploi (Dermagne -PS), Intégration sociale (Lalieux -PS). Dans l'après-midi, plusieurs médias ont annoncé la conclusion d'un pré-accord, information démentie par plusieurs sources proches des négociateurs. Dans la soirée, la perspective d'un accord était à nouveau annoncée, mais les négociations n'ont finalement pas pu aboutir sur fond de clivage gauche-droite, selon une source bien informée. Les discussions se poursuivent donc, en connexion avec le Premier ministre Alexander De Croo et la vice-Première MR et ministre des Affaires étrangères Sophie Wilmès depuis New York où ils participent à l'assemblée générale des Nations unies. (Belga)

Les mesures de soutien dites "corona" doivent normalement s'achever à la fin du mois de septembre. La coalition Vivaldi se penche sur la prolongation éventuelle de ces mesures, mais aucun accord global n'a encore pu se dégager. Les mesures visées sont le droit-passerelle corona, le chômage temporaire corona, le gel de la dégressivité des allocations de chômage et la prime de 50 euros pour certains allocataires sociaux. Elles concernent plusieurs ministres: Indépendants (Clarinval -MR), Emploi (Dermagne -PS), Intégration sociale (Lalieux -PS). Dans l'après-midi, plusieurs médias ont annoncé la conclusion d'un pré-accord, information démentie par plusieurs sources proches des négociateurs. Dans la soirée, la perspective d'un accord était à nouveau annoncée, mais les négociations n'ont finalement pas pu aboutir sur fond de clivage gauche-droite, selon une source bien informée. Les discussions se poursuivent donc, en connexion avec le Premier ministre Alexander De Croo et la vice-Première MR et ministre des Affaires étrangères Sophie Wilmès depuis New York où ils participent à l'assemblée générale des Nations unies. (Belga)